Psychopédagogie

  • Votre enfant présente des difficultés à l’école ?
  • Votre enfant semble manquer de méthodologie ?
  • Vous avez l’impression que les résultats scolaires de votre enfant ne sont pas en adéquation avec le temps passé sur les devoirs / sur les leçons
  • Vous êtes épuisé(e) de passer tous vos week-end sur les devoirs ?
  • Il vous arrive même d’avoir l’impression de faire le travail scolaire à la place de votre enfant ?

Nous vous proposons alors de rencontrer notre neuropsychologue, Romain. Lors d’une séance de psychopédagogie, vous pourrez faire le point sur les problématiques qui vous questionnent et qui pèsent sur vos week-end/votre quotidien.

 

Qu’est-ce que la psychopédagogie ?

La psychopédagogie est une discipline qui s’intéresse aux comportements des individus en situation d’apprentissage. Chaque individu possède ses propres stratégies pour apprendre et retenir une information. Chez certaines enfants/ adolescents, les stratégies utilisées peuvent être adaptées et fonctionnelles.

Toutefois, il arrive que chez d’autres, les stratégies mises en place pour apprendre se révèlent inefficaces. La psychopédagogie est donc dans un premier temps, une discipline qui vise à apporter aux enfants des outils, des conseils et des stratégies afin d’améliorer leurs capacités d’apprentissage.

Mais il s’agit également d’une discipline prenant en compte le versant « psychologique » en intervenant sur les conséquences négatives qui peuvent survenir : manque de confiance en soi, baisse de l’estime de soi, faible sentiment d’efficacité personnel, dévalorisation, etc., pouvant conduire jusqu’à l’impuissance apprise, c’est-à-dire une conviction erronée de ne pas être capable et chez les plus jeunes, au décrochage scolaire. C’est pourquoi la psychopédagogie est souvent présentée comme une discipline à l’interface entre le « pédagogique » et le « psychologique ».

Pour qui ? et quand débuter une prise en charge en psychopédagogie ?

La psychopédagogie s’adresse à tous les enfants (tous venants, « dys », haut potentiel, TDA-H, etc.), âgés de 6 à 20 ans, dès lors qu’ils présentent des difficultés d’apprentissage : problèmes comportementaux, difficultés à la lecture et/ou l’écriture, manque d’expression émotionnelle, agressivité, manque d’estime de soi ou de confiance en soi, difficultés de compréhension, raisonnement, mémoire et/ou attention et TDA-H.

Elle s’adresse également aux élèves dont les résultats ne reflètent pas le temps passé à travailler ainsi qu’aux élève présentant un manque de méthode et d’autonomie dans l’apprentissage.

Quels sont les objectifs ?

L’objectif principal est d’amener l’enfant à devenir autonome dans ses apprentissages. Plus précisément, il s’agit d’apprendre à l’enfant à travailler seul, à utiliser et à mettre en place des stratégies d’apprentissage adaptées aux exigences scolaires. Pour atteindre cet objectif, l’enfant aura besoin d’apprendre à connaitre son fonctionnement cognitif (c’est à dire apprendre à s’observer), d’avoir connaissance des stratégies qu’il utilise habituellement et de savoir reconnaitre ses points de force et de faiblesse.

Quelles sont les différences entre la psychopédagogie et l’aide aux devoirs ?

La psychopédagogie n’a pas pour objectif de faire faire à l’enfant ses devoirs pour le lendemain. La psychopédagogie se différencie du soutien scolaire car elle n’intervient pas sur une matière en particulier. La psychopédagogie est une discipline qui vise à intervenir de manière globale sur les stratégies que l’enfant met en place tout au long de ses apprentissages. Bien évidemment, la psychopédagogie peut s’appuyer sur des exercices et/ou des matières spécifiques mais dans un objectif de généraliser les acquis sur d’autres exercices et d’autres matières. 

Combien de séances sont nécessaires ?

Afin d’avoir le temps d’observer le fonctionnement initial de l’enfant et de pouvoir mettre en place une prise en charge spécifique et efficace, il est important de pouvoir recevoir l’enfant pendant une dizaine de séances ou bien pendant un temps équivalent à un trimestre scolaire. Ainsi, il est alors possible d’observer les premiers effets des séances et de se rendre compte de la manière dont l’enfant s’approprie les conseils, les recommandations, les stratégies et la totalité du travail effectués.

Lors de la première séance :

  • Merci de faire une vidéo de la chambre de votre enfant, dans laquelle nous pouvons voir son espace de travail, son bureau et ce qu’il y a aux alentours.
  • Bulletins scolaires, agenda, contrôles ou interrogations.
  • S’il y a des bilans : orthophoniste, quotient intellectuel … merci de les apporter lors du premier rendez-vous.

Une question, besoin d’aide ? N’hésitez pas